Bien choisir sa résistance pour sa vapoteuse ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La résistance de votre vapoteuse est l’élément essentiel qui vous permettra d’avoir la meilleure vape. Au niveau de la cigarette électronique, la résistance est précisément la partie qui est chauffée par la batterie lorsqu’on appuie sur le bouton switch pour transformer l’e-liquide en vapeur. Certes, les résistances ont un certain nombre d’éléments en commun, mais il existe différentes sortes sur le marché. Comment parviendrez-vous alors à choisir la meilleure résistance pour avoir la meilleure des vapes ?

Choisir sa résistance en connaissant ses avantages

Sur le marché, vous serez en contact avec la résistance en single coil qui sera d’ailleurs la seule à être intégrée dans votre clearomiseur. Avec une telle résistance, vous profiterez des meilleures saveurs de votre e-liquide. Pour avoir des saveurs plus intéressantes avec une bonne chauffe, plusieurs consommateurs se tournent vers la résistance en dual coil. Ici, vous verrez deux résistances qui sont placées sur un plateau en parallèle pour le plaisir de votre palais.

A lire également : Faut-il appliquer de la crème solaire pendant l’hiver ?

Vous verrez aussi sur le marché, des résistances verticales BVC qui fournissent une vapeur généreuse tout en restituant fidèlement les saveurs. Il y a également la résistance en sub-ohm qui est disponible sur le marché. Sa production de vapeur est importante grâce à sa chauffe plus soutenue. Cependant, ce type de résistance n’est pas destiné aux vapoteurs débutants, mais aux vapoteurs confirmés. Si vous êtes débutant, vous pouvez commencer par les résistances à mèches longues de type T2 par exemple.

La valeur de la résistance selon le type de réglage de votre batterie

Ici, vous êtes appelé à vérifier le mode de réglage de votre batterie, afin de faire votre choix. Ainsi, si la batterie de votre cigarette électronique a un mode de réglage variable, l’idéal serait d’opter pour des résistances dont la valeur serait supérieure à 1 Ohm.

Lire également : L’impact des produits chimiques sur la santé

Par contre, si aucun mode de réglage n’est mentionné sur votre batterie, tournez-vous vers une résistance supérieure à 1,5 Ohm. Ainsi, l’utilisation de votre cigarette électronique sera plus sécurisée et votre accessoire ne se dégradera pas vite non plus.

Il faut noter ici que votre vapeur sera chaude entre 1,5 et 1,8 Ohm. Pour une vapeur tiède, sélectionnez ici une résistance comprise entre 1,8 et 2,2 Ohms. Ceux qui désirent plutôt la vapeur froide opteront simplement pour une résistance comprise entre 2,2 et 2,5 Ohms. Si vous devez utiliser une MOD ou une BOX électronique, les résistances à choisir ne doivent donc pas être au-dessus de 1,5 Ohm.

Tenir compte du type de fil résistif

Il faudra aussi prendre en considération le type de fil résistif dans le choix de votre résistance. Le fil résistif que vous verrez le plus souvent sur le marché est le kanthal. Il est conçu avec une combinaison de fer, de chrome et d’aluminium. Avec ce fil résistif, vous pouvez créer toutes les résistances que vous désirez comme des résistances prêtes à être utilisées. C’est un matériau qui est également moins onéreux. En dehors de ça, vous avez le mesh qui est tissé ici sous forme de ruban. Ce fil résistif est aujourd’hui plus utilisé pour la confection des résistances des cigarettes électroniques plus puissantes. Quant au fil résistif en acier, il est moins utilisé, car il est destiné plus à la vape en contrôle de température qui n’est pas très appréciée par les consommateurs.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons