En 2003, vous pouviez acheter une bouteille de vin Laffite-Rothschild de 1982 à 490 dollars aux enchères. C’est d’ailleurs exactement à ce prix que cette bouteille a été vendue. Mais en 2009, cette bouteille a été revendue à 2 586 dollars. Cela représente un rendement de 70 % sur l’année. En comparaison aux faibles taux d’intérêt qu’offrent les placements classiques, certains placements plus exotiques peuvent être un peu plus tentants. Pensez-vous qu’investir dans le vin est un bon placement ? Ou est-ce plutôt une mauvaise idée ? Voici ce qu’il faut retenir.

Investir dans le vin en période de coronavirus, une très bonne idée

Bien que le marché du vin soit impacté par le coronavirus comme tous les autres marchés d’ailleurs, on observe ici une certaine résistance qui vaut qu’on s’y attarde. Certains grands crus de vin peuvent encore faire l’objet de très bons investissements. Lorsque vous investissez dans le vin en ce moment de l’année, vous avez la chance d’obtenir de grands crus parce que les acheteurs étrangers ne sont pas nombreux à vouloir la marchandise. De plus, on observe actuellement une certaine baisse des commandes qui provenaient du monde de la restauration.

Lire également : Alex Dreyfus, le businessman des jeux en ligne

Dans un tel contexte, certaines appellations ont entrepris de réduire leurs prix, afin d’encourager les ventes. Ainsi, le Château Pontet Caneté a baissé son prix de vente de 31 %. Par ailleurs, il faut dire que l’année 2019 a réellement réussi aux vignerons de sorte que ces derniers aient pu produire du bon vin en grande quantité. On peut donc facilement avoir accès à ces vins. Il faut donc retenir qu’investir dans le vin en ce moment peut être un très bon placement.

Le vin, une boisson qui prend de la valeur avec le temps

Remarquez que le vin est devenu un produit à spéculation, qui plus, est un produit de consommation. Ainsi, le coût d’une bouteille de vin peut augmenter fortement avec le temps.

A lire également : Les étapes à suivre pour créer votre entreprise

Ceci est surtout dû à la rareté des crus anciens. Ici également, à l’instar des autres marchés, la loi de l’offre et de la demande s’impose.

La demande se fait de plus en plus forte alors que le nombre de bouteilles issues de grands crus diminue progressivement. Dans ce cas, les prix ne font que grimper. Cela peut donc vous amener à investir, afin de pouvoir réaliser de bonnes plus-values.

Il y a également un autre aspect propre au monde du vin qui fait augmenter les prix. Il existe en effet de nombreux classements qui répertorient les meilleurs crus. C’est le cas par exemple, des grands crus classés de Bordeaux. Ces crus ont des classements qui datent de 1855. Ce sont des bouteilles qui affichent souvent des prix assez élevés.

Les divers types de placement dans le domaine du vin

En matière de vin, il existe différents types de placement. Vous pouvez par exemple, investir dans l’achat direct de bouteilles de vin. Il y a aussi les caves d’investissement qui rapportent bien. Par ailleurs, il existe également des fonds d’investissement qui sont spécialisés dans le vin. Ces fonds vous permettent de faire beaucoup de profits. Vous pourriez investir aussi dans des propriétés viticoles.

 

Show Buttons
Hide Buttons