Dimension WC : la bonne dimension pour des toilettes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour garantir votre confort pendant de nombreuses années, les différentes pièces de votre habitation doivent respecter certaines règles. Il en va de même pour celle qui accueille les WC. Quelle est donc la bonne dimension pour des toilettes ?

Quel est le minimum requis pour installer des toilettes ?

Que vous optiez pour des toilettes à poser ou des WC suspendus, il y a des règles en matière d’installation de vos sanitaires. En ce qui concerne l’espace requis, il y a même des réglementations. Celles-ci imposent une taille minimum dans chaque habitation nouvellement construite.

A lire aussi : L’impact du changement politique des Etats-Unis sur l’immobilier français

Ainsi, vos toilettes doivent avoir une longueur minimale de 1,40 m pour une largeur au minimum de 0,70 m. Bien évidemment, ces dimensions imposées par le cadre légal ne doivent rien au hasard. Elles permettent ainsi à l’utilisateur de pouvoir s’asseoir confortablement sur les toilettes.

Pour les mêmes raisons, l’ouverture des portes de la pièce dans laquelle se trouve vos sanitaires doit se faire vers l’extérieur. Il est toutefois possible de déroger à cette règle sous réserve de respecter les règles suivantes :

A découvrir également : Comment bien aménager son jardin en automne ?

  • 2 mètres de longueur si la pièce est dotée d’une porte avec une largeur de 63 cm ;
  • 2,20 mètres de longueur pour une porte de 83 cm ;
  • 2,30 mètres de longueur pour une porte de 93 cm.

L’idée est à chaque fois de garantir une utilisation confortable de cet espace.

white ceramic toilet bowl with cover

Les dimensions minimum sont-elles suffisantes ?

Toutes les dimensions énumérées précédemment sont imposées par le cadre légal en vigueur en France. Cela concerne les constructions en neuf et les rénovations.

Toutefois, il s’agit bien d’un minimum. Pour un confort optimum, il est préférable de consacrer davantage d’espace à vos toilettes. C’est une pièce essentielle. Il est donc généralement conseillé d’aller au-delà et de consacrer 2 mètres carrés pour vos WC. C’est la surface moyenne constatée dans les logements en France. Toutefois, cette surface a tendance à prendre de l’importance avec l’arrivée de nouveautés comme les WC japonais que les Français adoptent en masse.

Enfin, il faut penser que cet aménagement doit correspondre à votre besoin du moment, mais également à celui dont vous pouvez avoir besoin pour vos vieux jours. En général, dans ce cas, il faut davantage d’espace.

Quelles sont les dimensions préconisées pour les personnes à mobilité réduite ?

Les dimensions de vos WC doivent être adaptées aux besoins des occupants des lieux. Ainsi, avec l’âge, il n’est pas exclu que vous ayez besoin d’y effectuer certains aménagements pour continuer d’habiter dans votre logement. Il en est de même pour les personnes à mobilité réduite qui ont besoin de davantage d’espace pour pouvoir circuler.

Pour ces dernières, la réglementation est intransigeante. Ainsi, les dimensions préconisées sont au minimum de 1,5 m en tous sens. Cela signifie que les personnes à mobilité réduite doivent avoir une largeur minimum de 1,5 m et une longueur minimum de 1,5 m.

Ce ne sont d’ailleurs pas les seules dimensions et hauteurs qui sont imposées. Ainsi, la hauteur minimale de la cuvette des WC est de 0,50 m. L’ouverture de la porte se fait systématiquement vers l’extérieur pour des questions de facilité d’usage. En d’autres, cette porte doit avoir une largeur minimum de 85 cm.

Comment rendre l’usage de vos toilettes plus agréable ?

Les toilettes sont un passage obligé pour tout un chacun, et ce, plusieurs fois par jour. Pour que cet usage soit des plus agréables, il ne suffit pas de respecter les dimensions minimum. Les équipements et l’agencement sont également à travailler.

L’installation d’un point d’eau pour se laver les mains

Pour une hygiène irréprochable, il est important d’installer un point d’eau dans vos toilettes. De manière classique, il s’agit d’un lavabo. Toutefois, certains logements sont trop petits pour cela. Plutôt que d’opter pour un lavabo indépendant, sachez qu’il existe un certain nombre de sanitaires combinant les wc et un petit lave-main.

Du coup, vous n’utilisez pas davantage d’espace et fait même une belle opération en matière d’économie d’eau. En effet, l’eau utilisée dans ses lavements n’est pas rejetée dans le réseau des eaux sales, mais sert à alimenter pour partie la chasse d’eau.

WC à poser, suspendus ou japonais ?

Si les WC à poser ont longtemps été la norme, aujourd’hui, chacun peut choisir son type de sanitaire :

  • les wc à poser : c’est le modèle de sanitaires qui équipe les logements depuis plusieurs décennies. C’est un modèle bon marché et facile à poser. S’ils sont peu chers, en revanche, ils occupent de la place au sol et compliquent un peu le nettoyage ;
  • les wc suspendus comme le nom l’indique, ces sanitaires ne reposent plus sur le sol. Ils sont fixés directement dans le mur, via un dispositif spécifique. Cela renvoie une image plus moderne. Le principal atout est de faciliter l’entretien au niveau du sol ;
  • les wc japonais : c’est la grande tendance du moment. Venus du japon, ces wc sont combinés à des jets d’eau pour un nettoyage plus hygiénique après usage.

Partager.