Comment resilier votre box sans frais ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser un abonné à résilier un abonnement sur une box internet. Cela peut se produire si l’abonné a trouvé une offre plus intéressante chez un autre opérateur ou s’il n’est tout simplement pas satisfait de la qualité de service. Toutefois, la résiliation d’un abonnement box peut entraîner des frais. Nous allons voir à quoi correspondent exactement ces frais avant de vous proposer des solutions pour les contourner.

Les frais à prévoir pour une résiliation box

La résiliation d’un abonnement box internet entraîne systématiquement des frais en France. Pour les opérateurs, le but étant principalement de dissuader les abonnés à se tourner vers la concurrence. Ces frais sont divisés en 3 parties qui se traduisent comme suite :

Lire également : Comment faire un live instagram ?

Les frais fixes de coupure de service : Les frais fixes de coupure de service sont obligatoires dès lors qu’il est question de résilier un abonnement box. Les opérateurs sont libres d’imposer les frais fixes de résiliations en France, mais le montant est quasiment le même chez chaque opérateur français. Ils sont d’environ 50€, 49€ chez Orange et SFR par exemple.

Les frais de résiliation de contrat : Les frais de résiliation de contrat concernent les offres avec engagement. Si l’abonné est engagé et souhaite résilier à l’abonnement box avant la fin de la période d’engagement, il sera obligé de payer ces frais de résiliation de contrat. Ces frais correspondent aux mensualités restantes dues à l’engagement. Certains opérateurs offrent toutefois, des réductions sur les mensualités de la deuxième année si l’engagement est sur 24 mois.

A lire aussi : Comment pirater un compte Instagram ?

Les frais supplémentaires : L’abonné peut aussi être amené à payer des frais supplémentaires s’il n’est pas en mesure de rendre le matériel (en l’occurrence la box internet) à la résiliation. Ce matériel appartient à l’opérateur jusqu’à la fin de la durée d’engagement.

Les solutions pour contourner les frais de résiliation

Les frais de résiliation d’un abonnement box peuvent être assez élevés en fonction de la situation. C’est la raison pour laquelle de nombreux abonnés français cherchent des astuces pour contourner ces frais. Et il existe en effet des solutions pour éviter de payer une partie ou l’entièreté de ces frais. Voici les 3 options disponibles :

Attendre la fin de la période d’engagement

Pour éviter de payer une partie des frais de résiliation d’un abonnement box, la solution qui semble la plus évidente est d’attendre la fin de la période d’engagement. À la fin d’une offre à engagement, l’abonné n’aura plus à payer les frais de résiliation de contrat, ce qui représente une dépense non négligeable.

L’abonné évitera également les frais supplémentaires liés au matériel si la box est abîmée par exemple. Après une certaine période d’engagement, le matériel appartiendra à l’abonné et il n’aura plus à le rendre à l’opérateur lors d’une résiliation.

Par contre, le fait d’attendre la fin de la période d’abonnement n’annule pas pour autant les frais fixes de coupure de service. L’abonné devra donc toujours payer ces frais fixes qui correspondent à environ 50€ chez les opérateurs français.

Se faire rembourser par un autre opérateur

La deuxième solution consiste à se faire rembourser par un autre opérateur. En effet, certains fournisseurs d’accès internet français proposent de rembourser les frais de résiliation contractés par les nouveaux abonnés chez son opérateur précédent. Toutefois, ce remboursement est souvent plafonné à environ 100€ chez la plupart des opérateurs.

Le fait de changer d’opérateur peut donc permettre à un abonné box de se libérer d’une partie ou de la totalité des frais de résiliation. Si les frais de résiliation sont inférieurs à 100€, le remboursement accordé par le nouveau fournisseur peut couvrir entièrement ces frais.

Fournir un motif légitime

La troisième solution consiste à fournir un motif légitime. Si l’abonné a un motif considéré comme légitime par la loi, il sera libéré de l’entièreté des frais de résiliation. Voici quelques exemples de motifs que la loi considère comme légitimes :

  • Un déménagement
  • Un handicap ou une maladie
  • Un décès
  • Un surendettement ou une faillite
  • Le chômage
  • Une mise en détention

Partager.