Comment bien intégrer les appareils électroménagers dans une cuisine ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Saviez-vous que nous possédons en moyenne 99 objets électriques ou électroniques dans notre foyer ? Une bonne partie d’entre eux se trouve dans notre cuisine. Petits et gros appareils électroménagers occupent de plus en plus de place dans notre quotidien et dans notre logement. Alors, comment intégrer ces appareils au mieux ? Nos conseils.

1. Respecter le triangle d’activité

L’emplacement de certains appareils électroménagers dans la cuisine ne doit pas être laissé au hasard. D’une part, il faut s’assurer que ceux-ci ne bloqueront pas le passage, que leurs dimensions sont adaptées et que leurs portes s’ouvriront et se fermeront sans problème. D’autre part, il faut favoriser une circulation fluide dans la cuisine et chercher à simplifier vos gestes quotidiens.

A découvrir également : La différence entre un poêle à pellets et un poêle à granulés

Pour ce faire, les cuisinistes utilisent un concept très pratique : le triangle d’activité. Il consiste à délimiter et relier intelligemment les trois principales zones de la cuisine, à savoir :

  • la zone de froid, où se situent le réfrigérateur et le congélateur,
  • la zone de cuisson, où vous installerez les plaques de cuisson, le four et la hotte,
  • la zone de lavage, où se trouve le lave-vaisselle, proche de l’évier.

La circulation entre ces trois pôles doit être simple et cohérente. Il s’agit d’un paramètre essentiel à prendre en compte au moment d’intégrer l’électroménager au plan de votre cuisine.

A lire aussi : Comment trouver le bon logement étudiant ?

2. Choisir entre électroménager intégré ou encastré

Plusieurs types d’appareils électroménagers peuvent s’intégrer harmonieusement dans une cuisine aménagée. On distingue en effet :

  • L’électroménager encastré, qui se glisse dans une niche prévue à cet effet dans les meubles de cuisine. Le panneau de commande des appareils reste directement accessible. Une plaque décorative assortie aux éléments de cuisine peut être fixée sur leur façade afin de les rendre plus discrets.
  • L’électroménager intégré, qui est occulté par une porte. Parfaitement dissimulé dans son caisson fermé, l’appareil se fond totalement dans le décor. Pour certains équipements comme les lave-vaisselle, des modèles directement intégrés sont proposés. Le panneau de commande est caché sur la tranche de la porte, qui est revêtue d’une façade décorative.

3. Penser à l’avenir

Intégrer l’électroménager dans une cuisine permet de gagner en esthétique, en place et en confort. Du moins, la plupart du temps ! Attention aux “fausses bonnes idées” qui ne permettront pas à votre cuisine d’évoluer avec le temps. Assurez-vous de pouvoir toujours accéder aux appareils pour les remplacer si besoin.

Il est également conseillé de privilégier les dimensions standards pour chaque équipement. Ainsi, par exemple, si une réparation professionnelle de votre plaque de cuisson ne suffit pas à la sauver, vous pourrez installer un nouveau modèle sans devoir découper le plan de travail.

4. Prévoir une place pour le petit électroménager dans la cuisine

Lorsque l’on parle de cuisine intégrée, on pense tout de suite aux gros équipements électroménagers tels que le réfrigérateur, le lave-vaisselle ou le four. Mais il est important de ne pas négliger les petits appareils tels que les robots, grille-pain et mixeurs.

En effet, sans emplacement prévu pour les ranger, vous risquez de les voir s’accumuler sur le plan de travail. En plus de vous encombrer, ils nuiront à l’esthétique et à l’harmonie de votre cuisine. Il est donc conseillé de prévoir des niches, tiroirs et placards dédiés en amont.

Vous détenez désormais les secrets d’une cuisine parfaitement intégrée !

Partager.