8 critères pour bien choisir son granulé de bois

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le choix du type de granulés pour votre chauffage se fait suivant une grille précise d’éléments. Ces éléments, de la certification à la durabilité en passant par le taux d’humidité et bien d’autres encore, sont déterminants. Quels sont donc les huit critères pour bien choisir son granulé de bois ?

S’assurer de la certification des granulés de bois

Le premier critère à prendre en compte pour choisir votre granulé de bois est de s’assurer de la certification. En effet, il est synonyme de qualité comme précisé depuis des années par ce professionnel.
Les trois certifications majeures les plus courantes en Europe sont la NF, la DIN Plus et la EN Plus. En clair, lors de vos achats, il convient de s’assurer d’avoir l’une de ces certifications pour son pellet de bois.

A voir aussi : Combien coûte un serrurier Paris ?

Contrôler la longueur des pellets

Aussi banal que cela puisse paraître, la longueur de vos pellets à l’achat un critère très important. En effet, le choix de pellets ou granulés d’une longueur au-dessus ou en dessous de la moyenne peut-être à long terme néfaste. Mieux, ils deviennent bourratifs et occasionnent des dysfonctionnements majeurs entre le silo et le système de combustion.
Il est recommandé d’acheter des granulés d’un diamètre compris entre 6 et 8 mm et d’une longueur de 2 à 3 cm.

fireplace closeup photo

A découvrir également : Quelles sont les étapes essentielles à la construction d’une maison ?

Vérifier le taux d’humidité des pellets

L’humidité est un aspect non moins négligeable dans le choix de vos granulés. L’humidité et la chaleur peuvent faire bon ménage dans votre chauffage. Alors, si vous souhaitez avoir un résultat satisfaisant, il convient de choisir un bois dont le taux d’humidité ne dépasse pas 20%. Selon les experts, le taux d’humidité des pellets doit se situer entre 8 et 10%. Avec un pareil taux d’humidité, vous augmentez le pouvoir calorifique de vos pellets.

Tester le pouvoir calorifique

Le pouvoir calorifique est un élément d’appréciation qui vous certifie la qualité et la constance de la chaleur dégagée par votre chauffage. De fait, pour améliorer les performances thermiques de votre chauffage, consultez les informations qui concernent le pouvoir calorifique. Pour ce faire, il est vivement souhaité d’avoir des granulés dont le pouvoir calorifique avoisine les 5 kWh par kilogramme. Cette grandeur maximise les résultats thermiques de votre poêle.

Examiner la concentration de fines

Les fines sont des particules du bois d’où proviennent les granulés ou pellets. Elles ont une longueur qui ne dépasse pas les 2 mm. Quand on parle de fines, on fait référence aux débris issus des diverses transformations réalisées sur le bois d’origine des granulés. La concentration des fines doit être faible.
En effet, les fines étant des fragments qui ne fournissent pas de la chaleur, il est dans l’intérêt de votre chauffage que leur concentration soit faible. De fait, la concentration des fines ne doit atteindre 1%. Si les fines dépassent le taux de 1%, les granulés connaissent une combustion accélérée. Cela peut à la longue créer un encrassement du système de chauffage.

Analyser la densité

La densité est un critère qui influence directement la concentration de fines. Pour mieux comprendre, il convient de retenir que lorsque la densification des granulés est élevée cela fait chuter automatiquement la concentration de fines.

Par conséquent, dès que le taux de densité est à son paroxysme, vos granulés ou pellets fournissent davantage de chaleur et vous permettent d’économiser le combustible. Il existe quelques astuces pour analyser la qualité de la densification de vos granulés.

D’une part, à l’achat de votre sac, demandez à vérifier le fond. S’il s’y trouve de la sciure en abondance, cela voudrait dire qu’il s’agit de granulés de bonne qualité. D’autre part, il est possible de procéder à un test à l’eau. Il consiste à immerger votre granulé. S’il flotte, cela signifie qu’il n’est pas de bonne qualité et manque de densité.

Tester la durabilité mécanique

Lorsqu’on parle de la durabilité mécanique de vos granulés, il est question de leur capacité à ne pas se casser en cas de frottement. Ce détail est on ne peut plus décisif dans le choix de granulés ou pellets de qualité. Avec des granulés qui ont une bonne durabilité mécanique, il n’y a aucun souci à se faire au moment de les transporter et de les insérer dans la chambre de combustion. Dans ce sillage, il est conseillé d’acheter des granulés dont la durabilité mécanique gravite autour de 95%.

Partager.