Des solutions sont en passe d’être trouvées pour faire de la ville de Toulouse une ville plus propre. Les habitants de la ville trouvent même intolérable le fait que le centre-ville ne donne pas une bonne image de lui-même. En effet, sur le pavage gris de la ville, des chewing-gums sont visibles tout comme des mégots de cigarette, des déjections animales, ou des écoulements gras de certains commerces.

Il reste du travail à faire malgré les efforts des services de la Ville

Les services de la Ville se livrent à un travail remarquable pour participer à la propreté de la ville de Toulouse. En effet, un bon nombre de passages est visible, de même que les poubelles. Cependant, la saleté reste toujours visible dans cette partie de la France. Une des riveraines de la ville de Toulouse précise même que c’est une bonne idée de s’asseoir sur l’escalier Saint-Pierre en bord de Garonne pour déjeuner.
Cette dernière précise que cela ne sera pas possible tant qu’il y aura autant de saleté sur les marches. Une autre riveraine, qui habite la rue Bayard embouche la même trompette en pointant du doigt les flaques de gras qui sont visibles dans cette rue qui vient justement d’être rénovée.
D’autres habitants de la ville parlent de la saleté qui est visible au niveau des futurs remblais des allées Jean Jaurès.

Le nettoyage des pavés prévu par les services de propreté

Le constat des habitants en ce qui concerne la propreté de la ville de Toulouse, n’est pas nié par les servies de propreté. Emilion Esnault, qui est le chargé de propreté de la ville précise qu’il est prévu l’achat de deux machines hydrodécapantes à l’eau chaude chez Artis Cryogénie. Ces machines leur permettront un traitement en profondeur du pavage de la rue Bayard.
Pour ce qui concerne les allées Jaurès et la rue Gambetta, l’élu précise qu’ils ne peuvent que les balayer, car ces rues étant en phase de chantier. Les machines à décaper pourront être utilisées à la fin des travaux. Emilion Esnault n’a pas manqué de préciser que le fait que les pavés soient parsemés de canettes et de chewing-gums, résulte de l’incivilité des Toulousains.
Les techniques qui devront être utilisées pour assurer la propreté de la ville sont l’utilisation d’une machine hydrodécapante à l’eau chaude sur le plateau piétonnier. Pour les traces de chewing-gums, c’est un traitement par le froid ou cryogénie qui a été envisagé.

Show Buttons
Hide Buttons