Vestibulite nasale : Symptômes et traitement et complication

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le nez est exposé à de nombreuses affections. L’une des plus dérangeantes est la vestibulite nasale. Elle touche de nombreuses personnes, suscitant douleurs et inconfort. Si le mal est réel et très répandu, il n’est malheureusement pas assez connu. Zoom sur la vestibulite nasale, ses causes, ses symptômes, ses traitements et ses possibles complications.

La vestibulite nasale : qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant de nous intéresser aux causes et aux manifestations de la vestibulite nasale, débutons ce billet par quelques clarifications. La vestibulite nasale est une infection du nez. C’est un mal qui touche la paroi intérieure du nez. C’est notamment ce qui justifie son appellation. Le mot vestibulite fait référence au terme vestibule nasal. Ce dernier désigne la surface intérieure des narines. Celle qu’on touche quand on met un doigt dans le nez.

A lire également : Un nouvel outil de prévention contre les escarres du fessier

Quelles sont les causes de la vestibulite nasale ?

La bactérie Staphylococcus est la principale cause de la vestibulite nasale. Cette bactérie est notamment à la base de bien d’autres infections de la peau. Si la bactérie Staphylococcus est la cause principale de l’infection, certaines habitudes favorisent l’apparition du mal. Les causes possibles de la vestibulite nasale sont entre autres :

  • le frottement des narines ;
  • le mouchage excessif ;
  • l’épilation des poils du nez ;
  • les piercings sur le nez ;
  • le curage de nez ; etc.

Les causes ci-dessus mentionnées ne sont pas exhaustives. Elles ne sont également pas faciles à éviter. C’est justement pour cela que de nombreuses personnes souffrent du mal.

A lire également : Quand faire dormir le CBD ?

Quels sont les symptômes de la vestibulite nasale ?

Comme toutes les autres affections, la vestibulite nasale possède des symptômes. Ils permettent de le détecter et de faire les démarches nécessaires pour se faire soigner. Les principaux symptômes de la vestibulite nasale se présentent comme ci-après :

  • sensibilité ;
  • douleur dans le nez ;
  • douleur au bout du nez ;
  • apparition des boutons dans le nez ;
  • apparition de croûte
  • rougeur ; etc.

Outre ces symptômes, la vestibulite nasale se manifeste de différentes autres manières. Lorsque vous ressentez des boutons, de la sensibilité et des douleurs dans votre nez, vous êtes peut-être atteint.

Vestibulite nasale

Complications de la vestibulite nasale : que retenir ?

Lorsque vous souffrez de la vestibulite nasale et que vous négligez le mal, des complications peuvent survenir. Trois cas de complications sont les plus fréquentes.

Les furoncles, des complications douloureuses

Les furoncles nasaux désignent l’apparition d’abcès sous le nez. Une vestibulite nasale non prise en charge peut provoquer le développement de furoncles. On parle également de folliculites. Ces boutons font grimper la douleur et rendent le mal encore plus difficile à vivre.

La cellulite, quand le mal se propage à d’autres parties du corps

Lorsque la vestibulite nasale n’est pas prise en charge après la première complication, de nouvelles évolutions peuvent s’observer. Les furoncles fragilisent la santé et l’infection peut s’étendre à d’autres parties du corps. On parle ainsi de cellulite. La douleur se propage notamment vers la pointe du nez, les joues, etc. Lorsque la cellulite se déclenche, elle entraîne de la fièvre, des ampoules et des tâches rougeâtres.

Thrombose sinusale-caverneuse, quand le mal s’approche du cerveau

Il existe un dernier niveau de complication de la vestibulite nasale. Il s’agit de la thrombose sinusale-caverneuse. Cette complication est à absolument éviter en raison de son caractère mortel. Des bactéries migrent en direction de votre cerveau et un caillot de sang peut se former dans le sinus caverneux, juste en dessous du cerveau.

De nouveaux symptômes encore plus dangereux se manifesteront. Entre la détérioration de la vision, la douleur dans les yeux, le gonflement des yeux et le mal de tête, la douleur des patients augmente considérablement.

Quels sont les traitements contre la vestibulite nasale ?

Des traitements sont disponibles pour traiter la vestibulite nasale. Les traitements les plus souvent utilisés sont l’antibiotique par voie orale et la crème antibiotique. La prise des comprimés et l’application de la crème suffit à soulager, et même, à éliminer l’infection. Pour obtenir un bon résultat, il faut toutefois vite se faire traiter. Pour rappel, l’automédication est à éviter. Ne prenez donc pas de décision ou de traitement sans un avis médical.

Que faire en cas de vestibulite nasale ?

Lorsque vous remarquez ou ressentez l’un des symptômes présentés plus haut, rendez-vous au plus vite chez un médecin. Le spécialiste vous auscultera et déterminera s’il s’agit réellement d’une vestibulite nasale. Il évaluera également la portée du mal et identifiera le niveau de l’infection. En fonction du stade de la maladie, il vous prescrira un traitement approprié.

Vous devrez ensuite acheter les traitements prescrits et les utiliser comme le spécialiste l’a recommandé. En suivant scrupuleusement les instructions du professionnel, vous êtes assuré d’être guéri du mal. En cas de vestibulite nasale, la diligence est obligatoire, car le mal peut vite évoluer vers des proportions beaucoup plus dangereuses, voire, mortelles.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons