Une importante étude universitaire dévoile le secret des couples heureux

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un groupe de chercheurs britanniques a interrogé plus de 4 000 personnes afin de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans le cadre d’une relation à long terme. Certaines de leurs conclusions sont surprenantes.

Plus de 4 000 participants

Pour découvrir les secrets des mariages réussis (et les erreurs des relations qui échouent), un groupe de chercheurs de l’Open University a interrogé 4 494 Britanniques âgés de 18 à 65 ans et analysé en profondeur le comportement de 50 couples (dont la moitié avec des enfants). Si la recherche s’est achevée en 2013, ses conclusions sont désormais présentées au grand public sous la forme d’un livre, « The Secrets of Enduring Love : How to Make Relationships Last ».

Lire également : Bébé lapin : soins essentiels pour les premiers mois

L’une des idées les plus répandues sur les relations amoureuses est que le sexe est un élément indispensable de l’amour et que, s’il n’est pas pratiqué fréquemment ou que les couples ne se renouvellent pas en utilisant des jouets sexuels, dildo et autres scénarios, le mariage est voué à l’échec. Or, lorsque les chercheurs ont demandé aux participants ce qu’ils aimaient le plus dans leur relation, le sexe n’est même pas apparu dans les dix réponses les plus fréquentes.

Le sexe n’est pas aussi important

Bien que les chercheurs aient constaté que les pères sont plus préoccupés que les mères par le manque de relations sexuelles (et que les mères admettent qu’elles aimeraient faire moins l’amour que leurs partenaires), l’insatisfaction concernant la fréquence sexuelle ne semble pas nuire à la satisfaction globale de la relation. Il s’agit également d’un problème que ne rencontrent pas la plupart des couples sans enfants.

A lire en complément : Évolution des délais de carence : quelles tendances pour les nouvelles offres de mutuelle ?

Faire l’amour une fois par semaine est suffisant pour que la vie de couple fonctionne. L’augmentation de la fréquence n’a pas d’effet significatif, alors pourquoi est-ce si important ? Abstraction faite des questions sociologiques (le sexe fait vendre, son rôle dans nos vies est donc amplifié), de nombreux couples ont tendance à considérer les rapports sexuels peu fréquents comme un problème, alors qu’en fait, ce n’est pas la fréquence qui importe, mais la qualité.

Des recherches récentes publiées par la Society for Personality and Social Psychology contredisent la notion populaire selon laquelle les relations qui fonctionnent le mieux sont celles qui passent le plus de temps au lit. En réalité, bien que la connexion physique soit nécessaire, faire l’amour une fois par semaine soit suffisant pour que la vie de couple fonctionne. L’augmentation de la fréquence n’a pas d’effet significatif, une conclusion qui relativise l’importance de l’aspect sexuel des relations.

Ce qui maintient la cohésion d’une relation

Tous les couples connaissent des hauts et des bas, mais ce qui est vraiment important, ce sont les aspects qui condamnent une relation à l’échec. Ces chercheurs britanniques sont parvenus aux conclusions suivantes concernant les aspects les plus importants d’une relation et ceux qui contribuent à maintenir la cohésion d’un couple.

  1. Tous les participants ont accordé une grande importance au fait de dire « merci » et aux gestes positifs. La reconnaissance du temps et des efforts nécessaires à l’accomplissement des tâches quotidiennes banales qui assurent le bon fonctionnement d’un ménage est également très appréciée.
  2. La nécessité d’une bonne communication a été identifiée comme importante par tous les participants. Les conversations ont été appréciées comme un moyen de rester en contact et de soulager le stress et la tension quotidiens. Les participants se sont montrés déçus lorsque les expériences quotidiennes n’étaient pas partagées et les disputes (en particulier celles concernant les questions financières) ont été identifiées comme le pire aspect d’une relation.
  3. Les cadeaux surprises et les petits gestes de générosité sont très appréciés. Exemple : préparer une tasse de café pour votre partenaire. Les bouquets de fleurs ou les boîtes de chocolats sont considérés comme moins importants que la pensée qui sous-tend le geste. Dire « je t’aime » est apparu comme le plus grand symbole de la santé d’un couple, car cela permet aux individus de réaffirmer leur amour.
  4. Le partage des tâches ménagères et des responsabilités familiales est considéré par les mères comme une manifestation d’affection particulièrement importante. Tous les participants ont également apprécié le temps et l’énergie consacrés à la cuisine.
  5. Tous les participants ont montré l’importance des signes d’amour explicites et implicites. Le fait de dire « je t’aime » semble être le symbole le plus important de la santé d’un couple, car il permet aux individus de réaffirmer leur amour.
  6. partager des valeurs, des croyances, des goûts, des ambitions et des intérêts avec votre partenaire est très apprécié. Le fait d’avoir des choses en commun semble être la clé de la relation de couple.
  7. Partager l’humour (rire ensemble) est l’aspect positif de la relation le plus apprécié par les participants.

Partager.