Pourquoi il est écrit de ne pas fumer les fleurs de CBD ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le CBD est devenu la nouvelle trouvaille pour se soulager de nombreux maux. Sa consommation est répandue et ne cesse d’augmenter dans le monde. Existant sous plusieurs formes, le CBD offre donc plusieurs modes d’emploi. Il est néanmoins déconseillé d’en fumer sous sa forme de fleurs. Qu’est-ce qui explique une telle restriction ? Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

Des risques de maladie

Fumer des fleurs de CBD peut au final vous desservir. Votre quête de bien-être peut se transformer en véritable calvaire.

Lire également : Qu'est-ce que le CBD ?

Les maladies cardiovasculaires

Le CBD existe sous forme de fleurs et cette forme peut suggérer à plusieurs personnes d’en fumer. Il ne s’agit pas cependant d’une bonne idée. En effet, pour fumer les fleurs de CBD, vous serez tenté de les mélanger avec le tabac. Un tel mélange expose tout votre organisme à de réels problèmes de santé. La fumée constituée ira directement au niveau de vos voies respiratoires. Cette fumée va dérégler le fonctionnement de votre cœur et cela ne sera pas sans conséquence sur vous.

Le mélange du tabac et des fleurs de CBD occasionnera en vous un déséquilibre total. Ce déséquilibre s’expliquera par le rôle antagoniste des substances ingérées. Le tabac contient de la nicotine. Cette substance augmente le rythme cardiaque, excite, stimule le système nerveux. En d’autres termes, la nicotine est psychoactive. Contrairement à cela, le CBD a des propriétés relaxantes et anxiolytiques. Cet antagonisme peut coûter cher aux fumeurs.

A lire en complément : Quelle place pour IDEL dans les structures médicales

Le risque de maladie cancérigène

Les fleurs de CBD ne peuvent pas être fumées seules. Une association au tabac aura également un effet cancérigène. La fumée inhalée est à une certaine température. Dans son transit dans l’organisme, il passera par les poumons.

A ce niveau, les substances nocives du tabac ainsi que la température haute auront un effet négatif sur vos poumons. Même si cela n’est pas immédiat, vous pourriez avoir le cancer du poumon. Ce cancer peut appeler des maladies opportunistes.

Il n’y a pas que les poumons qui soient exposés ; vos bronches le sont également. Tout le système respiratoire est mis en danger et exposé au cancer. De même, le foie et tous les autres organes sont exposés tant qu’ils reçoivent du sang. Il est important de souligner que ce n’est pas que le tabac qui est incriminé. La véritable source de nuisance est l’inhalation de fumée issue d’une combustion.

Un risque d’accoutumance

Il est vrai que le CBD est une alternative pour les personnes qui ont développé une accoutumance avec le tabac. En effet, le CBD leur permet de se séparer de la nicotine. Ce cannabidiol leur procure une certaine relaxation. Celle-ci n’est pas pareille à l’effet psychotrope du THC contenu dans le cannabis. Cependant, la sensation étant presque aussi agréable, il est possible que les fumeurs de fleurs de CBD développent une dépendance.

Cette dépendance sera plus profonde et nocive avec les fleurs de CBD mélangées au cannabis. En premier, il ne s’agira plus d’une désintoxication. Ensuite, une telle pratique ne sera qu’une mauvaise application de la pratique de désintoxication avec le CBD. En réalité, il est plutôt conseillé de vapoter.

Risque de contrôle positif au test salivaire

La consommation du CBD est légale. Même si cette substance est issue du cannabis, elle a l’avantage de ne pas avoir d’effet psychotrope. Cependant, la fleur de CBD peut contenir une faible quantité de THC, substance psychotrope et additive du cannabis. Si vous fumez donc des fleurs de CBD, il est possible que vous soyez contrôlé positif au test salivaire des forces de l’ordre. Ce test vise à détecter toute trace de stupéfiant dans votre salive.

En cas de test positif, les agents de police ne vous demanderont point l’origine du stupéfiant retrouvé dans votre salive ; vous subirez tout simplement la rigueur de la loi. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux vapoter. Ce geste vous rassure du fait de consommer 95 % du CBD et sans risque de consommer une substance nocive.

Ce sont autant de raisons qui poussent les autorités en charge du secteur de la santé d’interdire à quiconque de fumer les fleurs de CBD. A présent que vous en savez davantage, prenez donc vos dispositions.

Partager.