Comment ne pas tomber sous le charme du Japon ? Ce pays est tellement dépaysant. En y allant, les touristes auront l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux horizons. Que ce soit de par sa culture ou ses paysages cette contrée invite au voyage. Cela dit, avant de s’y rendre, il est conseillé de bien se renseigner.

Côté logement, les globe-trotters n’auront aucun mal à trouver un toit. Les bourlingueurs souhaitant rester quelques semaines au Japon se tourneront vers les hébergements à louer.

Malgré les idées reçues, ces types de logement ne sont pas hors de prix, surtout si l’on y vie en groupe. En se partageant le tarif de location, les estivants n’allègeront pas trop leurs portefeuilles. De plus, ils bénéficieront de nombreux avantages. En effet, en louant une maison ou un appartement, les étrangers auront un pied-à-terre pratique et confortable comprenant une cuisine privée, plusieurs chambres et une salle de séjour.

Opter pour cette solution permet également de jouir de plus d’intimité et d’autonomie. Les vacanciers pourront organiser leur circuit selon leur envie et sans restriction d’heure pour rentrer. Mis à part cela, ceux qui prévoient de passer un court séjour au pays du Soleil Levant se tourneront plutôt vers les hôtels. Nommés business hôtels, les hôtels de style occidental sont très répandus au Japon. Pour dénicher les bons plans, il est conseillé de visiter plusieurs sites comparatifs.

Généralement, ces derniers proposent des tarifs plus intéressants par rapport aux sites officiels des hôtels. Parfois, on peut même faire jusqu’à 50 % d’économie. Pour terminer, réserver à l’avance est une technique judicieuse pour avoir des chambres à petit prix.

Savoir manger correctement

L’étiquette japonaise est assez différente de celle qu’on trouve en Occident, surtout quand il s’agit du savoir-vivre à table. À titre d’information, au pays du Soleil Levant, on laisse les cuillères et les fourchettes au détriment des baguettes. Il est à noter que le tarif des hôtels ne comprend généralement pas le petit-déjeuner au Japon. Et pour cause, ces établissements n’ont pas de réfectoire, surtout dans les grandes villes.

Pour manger, il est souvent nécessaire d’aller au restaurant le plus proche. Pour information, les chaines de restauration rapide pullulent un peu partout au pays du Soleil Levant. Ils proposent des plats bon marché.

À titre indicatif, il faut à peine y débourser 3 à 6 € . Au menu, ces établissements affichent des nouilles udon, des sandwiches burgers, des bols de riz garni au bœuf gyudon et bien d’autres encore. Sinon, les estivants pourront également se rendre dans les konbinis durant leur séjour au Japon.

Ces boutiques vendent croquettes de viande frite, les viennoiseries et des plateaux bento. Mis à part cela, on peut y acheter des boites nouilles. Ces konbinis mettent généralement de l’eau bouillante à la disposition de leurs clients.

Certes, ces mets ne sont pas vraiment gastronomiques, mais ils constituent une solution de secours pratique s’il n’y a pas de restaurants aux alentours des hôtels. Pour les petites faims, les globe-trotters pourront se rendre aux kaiten-zushi. Ce qui caractérise ce type de restaurant, c’est que l’on y sert des sushis sur un tapis roulant en libre-service. Pour ce qui est du prix, il y en a pour toutes les bourses. Les assiettes coûtent entre 80 centimes et 7 €.

Respecter les coutumes

Le Japon attire  les touristes pour ses nombreuses règles de vie. Les transgresser serait commettre un « Gaijin Smash ». Pour information, ce terme désigne le fait de ne pas respecter volontairement ou involontairement les coutumes locales. La plupart des Japonais sont compréhensifs face à la différence culturelle, mais certains peuvent être heurtés par le comportement des étrangers.

Premièrement, les Japonais ne sont pas vraiment familiers avec les contacts physiques, surtout avec des inconnus. Donc, si un touriste salue un local en lui serrant la main ou en lui faisant la bise, celui-ci sera certainement gêné. Il serait plus correct de s’incliner légèrement pour dire bonjour à quelqu’un lors d’un voyage au pays du Soleil Levant.

Deuxièmement, les estivants remarqueront que les Japonais sont ponctuels, un peu trop même. Pour les locaux, être en retard à un rendez-vous est inacceptable. Être  Arrivé en avance aussi d’ailleurs.

Troisièmement, comme dans la majorité des contrées asiatiques, il est mal vu, voire impoli de ne pas enlever ses chaussures avant d’entrer chez quelqu’un. D’ordinaire, les maisons japonaises disposent d’un vestibule spécial pour que les invités puissent se déchausser.

Quatrièmement, tout au long de leur expédition, les vacanciers devront se conformer à quelques règles une fois à table. Durant les repas, les globe-trotters ne doivent pas planter leurs baguettes dans les bols de riz. Cette pratique rappel fortement un rituel effectuer lors des funérailles. Le bon geste consiste à mettre ses ustensiles japonais sur un repose-baguette quand on ne les utilise pas.

Show Buttons
Hide Buttons