Le problème de l’eau et assainissement en Afrique est bien réel. Depuis plusieurs années maintenant, des efforts considérables ont été fournis dans le but d’apporter de l’eau à l’ensemble des Africains. Pourtant, il existe un grand nombre de paramètres qui pourraient laisser penser que la situation est toujours préoccupante.

L’approvisionnement et l’assainissement en eau

Le problème de l’eau et assainissement en Afrique a toujours été une préoccupation. Il y a quelques années encore, l’ONU avait pris en compte ce critère et c’est la raison pour laquelle la résolution du problème faisait partie des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement). Mais même après 2015, et malgré tous les efforts consentis, on continue de constater que des millions d’Africains peinent à disposer d’une eau potable.

Pire encore, 3 ruraux sur 5 n’ont toujours pas d’installations sanitaires. Cette situation est très préoccupante dans la mesure où c’est bien la santé de toutes ces personnes qui se trouvent en danger. L’accès à l’eau est vital et l’absence d’accès à l’assainissement reste un fléau qui tue. Il convient dès lors de déployer tous les moyens nécessaires en vue de remédier à cette situation. Chaque gouvernement devrait être en mesure d’apporter au problème d’eau et assainissement une solution rapide et satisfaisante. De ce fait, la population aura droit à une eau potable et pourra mener tranquillement ses activités. La volonté politique d’agir ne suffit plus. Il faut aussi (et surtout) des actes.

Des problèmes liés au développement des villes

Le problème d’accès à l’eau et à l’assainissement est en grande partie dû au développement des villes, l’accroissement des populations et les diverses pressions qu’exercent ces populations sur les ressources en eau. Il faut savoir que la grande majorité des Africains ont accès à un point d’eau de qualité. Le problème se situe surtout en milieu rural. Là, les femmes sont obligées de prendre beaucoup de temps pour se mettre à la recherche d’eau. L’approvisionnement reste meilleur dans les zones urbaines et près de 90 % des citadins bénéficient d’une eau de bonne qualité.

La plupart des maladies que l’on retrouve désormais chez les gens sont liées à un problème d’hygiène. L’absence de moyens d’hygiène peut s’expliquer par le mauvais approvisionnement en eau. Si alors on parvient à résoudre ce problème une bonne fois pour toutes dans le continent africain, le taux de mortalité pourrait bien baisser de façon considérable.

Show Buttons
Hide Buttons