Est-il facile de revendre des SCPI ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société civile de placement immobilier (SCPI) est une structure d’investissement d’épargne très rentable. Elle vous fait bénéficier de quelques avantages fiscaux et vous permet de recevoir des dividendes. Cependant, pour des raisons quelconques, il peut arriver de vouloir vendre ses SCPI. Est-il facile de les revendre ? Cet article vous présente les cas de revente des SCPI.

Revente à capital variable

Si vous êtes investisseurs à capital variable, la vente de vos parts est initiée par vous et la liquidité arrangée par la SCPI. D’abord, vous devez déposer une lettre recommandée avec accusé de réception à la structure de gestion. Pour que votre demande soit prise en compte, vous devez ajouter à votre lettre, l’ordre de retrait. Il est important de savoir que les demandes sont traitées par ordre de dépôt.

A lire en complément : Se reconvertir avec une formation à domicile en ligne

En effet, la revente de vos parts est estimée à votre prix de souscription moins les frais d’adhésion. Cela voudrait dire que le montant de votre retrait est précisé par la structure de gestion, mais elle ne rachète pas vos parts.

Vous ne pouvez donc pas les céder tant qu’il n’y a pas un nouvel adhérent au prix de la demande. Cependant, vous avez la possibilité de faire une demande de souscription. Après la demande, la société partage vos parts aux nouveaux adhérents.

A découvrir également : Vols de marchandises dans les entrepôts… comment les éviter ?

Si le nombre d’adhérents est faible et que le prix de leur souscription n’atteint pas le vôtre, vous devez patienter. Vous attendez que toutes vos parts soient partagées pour le retrait effectif de vos fonds.

Certes cette option semble facile, mais il peut arriver que malgré l’arrivée d’autres membres, la SCPI manque de fonds pour le paiement. Ceci arrive généralement quand le nombre de retraits est élevé.

Ainsi, elle est obligée de créer un fond de remboursement qui va assurer la liquidité en son sein. Ce n’est pas un cas courant, mais peut arriver. Dans ces conditions, il risque d’avoir une décote, c’est-à-dire une baisse du coût de vente. Il faut noter que ces cas sont très rares.

Revente à capital fixe

Si vous êtes investisseur à capital fixe, votre structure de gestion peut racheter vos parts, mais il n’y a pas un prix fixe.

Pour commencer, vous êtes appelés à envoyer un formulaire de vente notifiant la totalité de vos parts et le montant auquel vous désirez les céder. Après le dépôt, vous êtes inscrit dans un registre en tant que revendeur. La société va se charger alors de comparer votre prix de revente aux prix d’achat disponibles.

Ainsi, la vente rapide de vos parts va dépendre de votre offre et de la demande. Trois principaux cas se présentent ici. Dans un premier cas, si les demandes d’achats sont considérablement supérieures à votre prix de vente, vous pouvez profiter d’une surcote.

Dans un deuxième cas, si votre offre est supérieure aux demandes d’achat, vous risquez de faire face à une décote. Dans le troisième cas, l’offre est égale à la demande et vous pouvez vendre vos parts.

En outre, la société peut fixer un prix et si la demande et l’offre tendent vers ce prix appelé « prix unique », la vente peut être effectuée. Vous avez la possibilité d’augmenter ou de diminuer le montant de la vente de vos parts.

Mais, vous n’êtes plus à la même place dans le registre. Vous êtes considéré comme un nouveau revendeur, ce qui ne vous arrange probablement pas. La vente se fait une fois par mois par la société de gestion.

Elle se déroule sur le marché secondaire. En perdant donc votre place d’arrivée, vous risquez de ne pas vite vendre vos parts. Il est de ce fait préférable de fixer un prix et de rester sur ce choix jusqu’à la vente.

Par ailleurs, vous pouvez vendre vos parts sans forcément passer par la société. Vous avez la possibilité de passer un accord entre particuliers. Ainsi, en contournant le système, vous ne payez pas les frais de prise en charge. Vous devez savoir que, la structure de gestion doit prendre nécessairement les droits d’enregistrement de 5% sur la vente.

Ceci doit être respecté même si la vente a été organisée exclusivement par vous. Les SCPI n’ont pas défini une période pour revendre vos parts dans leur société. Vous pouvez en conséquence vendre vos SCPI sans contrainte.

Partager.