Alex Dreyfus, le businessman des jeux en ligne

le

Dans le secteur du jeu en ligne, le nom d’Alex Dreyfus n’est plus à présenter. Il est surtout connu pour son talent d’entrepreneur. Sans diplôme, ni de connaissance en informatique, ce business man a su faire fortune sur le web. Actuellement, le créateur de Webcity n’a pas cessé de parler de lui, grâce à son nouveau joyau : le Chilipoker. C’est un site de jeu en ligne qu’il compte bien lancer en France.

Le génie de l’industrie de poker

Considéré comme le pionnier du Net lyonnais, le jeune homme a commencé sa carrière lors de ses 19 ans. En effet, à 18 ans, Alexandre Dreyfus a quitté le lycée Jean-Perrin à Lyon. Dès sa majorité, il s’apprête à réaliser ses projets en s’associant avec un diplômé d’une école de management lyonnaise. C’est en 1997 qu’il rassemble toutes ses forces en créant Cybergone qui deviendra ensuite Webcity. Tous ceux qui sont à la recherche de bons plans resto et d’idées de sortie peuvent consulter ce site. En quelque sorte, Webcity est considéré comme une sorte d’agenda en ligne.

Après quelques échecs, il a fusionné sa société avec Cityvox. Cette dernière était son principal concurrent dans ce domaine. Après avoir travaillé pour un grand nombre de sociétés Internet à Paris, il a acheté Winamax, le géant du poker en ligne. Pour des raisons personnelles, l’entrepreneur revend ses bénéfices. Suite à cette rupture, il a décidé de créer Chilipoker.com.

Chilipoker.com, le rêve qui devient réalité

Après avoir quitté cette aventure, Alex Dreyfus s’est installé à Malte. C’est là qu’il a commencé à se lancer dans le business des jeux en ligne. C’est dans cette ville qu’il a pu réaliser ses rêves les plus fous. En effet, la société de ce jeune lyonnais figure parmi les leaders. Chilipaylimited collabore avec un grand nombre d’experts. En 2008, l’enseigne affiche plus de 8 millions de dollars de chiffres d’affaires.

Afin de réaliser ses projets, Alexandre Dreyfus n’a pas cessé de collaborer avec des groupes de télécommunication telle qu’Iliad. En travaillant avec cette enseigne, l’entrepreneur a obtenu une licence de la part de Free, un des plus grands fournisseurs d’accès internet en France. Son but est de cibler un large éventail d’utilisateurs. Il continue son exploit en développant le Global Poker Index et en organisant les premiers Global Poker Masters.

Actuellement, le petit lyonnais amateur de Dragons ball Z est devenu un visionnaire, un entrepreneur et un génie du jeu en ligne. Et il continue encore, pour atteindre ses objectifs, Alexandre n’hésite pas à voir les choses en grand.

Pour en savoir plus sur Alex Dreyfus : https://www.uspoker.com/blog/alex-dreyfus-sportification-of-poker/11919/