Que faire si vous pensez que votre véhicule est à la fourrière ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cela nous est tous arrivé au moins une fois avec son automobile : on est pressé, on la gare quelque part très rapidement et lorsqu’on revient, la voiture n’est plus là. Dans la plupart des cas, notre empressement a fait qu’on avait oublié où la voiture avait été garée. C’est pourquoi après quelques minutes de recherche, on finit par la retrouver. Néanmoins, il peut aussi arriver qu’elle soit tout bonnement introuvable. Que faire pour s’assurer qu’elle est à la fourrière et la récupérer par la suite ?

Première étape : appeler le numéro de la fourrière la plus proche

Tout d’abord, rappelons qu’un véhicule peut se retrouver à la fourrière pour de multiples raisons et dans le nôtre, il pourrait s’agir tout simplement d’un stationnement abusif. Pour trouver le numéro de téléphone de la fourrière la plus proche, n’hésitez pas à utiliser cet annuaire qui regroupe l’ensemble des numéros par villes et par arrondissements. Et si vous êtes pressé, vous pourrez même faire usage de leur numéro de renseignements uniques où un interlocuteur pourra vous guider pas à pas.

Lire également : Demander sa carte grise en ligne

D’une manière générale, si vous êtes suffisamment précis (modèle du véhicule, coloris…), on vous indiquera si oui ou non votre véhicule y est. Quelle que soit la réponse, il faudra de toute façon que vous passiez à la seconde étape : vous rendre au commissariat.

Seconde étape : la visite au commissariat

Au cas où votre voiture aurait été déplacée à la fourrière, il est obligatoire de se rendre dans le commissariat ou la gendarmerie la plus proche : en effet, pour retirer votre véhicule, il va vous falloir obtenir une autorisation de restitution. Bien sûr pour y avoir droit, il va falloir que vous présentiez aux forces de l’ordre un justificatif d’identité et un certificat d’immatriculation du véhicule pour s’assurer que vous avez bien le droit de rouler avec. Enfin, il ne vous restera plus qu’à vous rendre à la fourrière et à présenter cette autorisation au gardien.

A voir aussi : Entre pneus et chenilles : que choisir ?

Partager.