Autoentrepreneur

Le monde de l’auto-entrepreneuriat ne cesse d’accroitre au fil des années. De nouvelles personnes s’y intéressent de plus en plus. Si le statut d’autoentrepreneur est autant apprécié, c’est certainement parce qu’il offre de nombreux avantages.

Un statut ouvert à tout le monde

Statut autoentrepreneur

Le statut de l’autoentrepreneur est ouvert à tout le monde. Vous pouvez décider de devenir autoentrepreneur de manière exclusive ou à titre complémentaire. Cependant, vous devez remplir certaines conditions. Vous devez être un majeur ou un mineur émancipé, vous ne devez pas être un travailleur non-salarié et vous devez avoir une adresse en France. Si vous êtes un ressortissant, il vous faudra une carte de séjour temporaire qui vous permet de créer une autoentreprise en France. C’est un point important que vous pouvez découvrir plus amplement sur Captain Contrat.

Profiter des démarches simplifiées

Avec le statut d’autoentrepreneur, les démarches administratives sont beaucoup plus simplifiées. Elles vous coûtent également moins cher. En effet, lorsque vous décidez de créer une entreprise, il vous suffit de réaliser une déclaration pour exister. De plus, la déclaration est entièrement gratuite et elle ne vous prendra que quelques minutes. Elle est généralement faite sur internet ; en quelques clics seulement, vous avez créé votre entreprise. C’est pour cela que c’est le statut idéal pour tester un projet sans prendre trop de risques. De plus, vous n’avez pas besoin d’un apport de capital minimum pour créer votre autoentreprise.

Sans chiffre d’affaires, il n’y a pas de charges

Lorsque vous êtes un autoentrepreneur et que vous ne réalisez pas de chiffre d’affaires, vous n’êtes pas tenu de payer des charges. C’est l’un des principes fondamentaux de ce régime.

Un régime fiscal et social simplifié

Avec le statut d’autoentrepreneur, le régime fiscal et social proposé est très avantageux. Vous profitez d’une franchise de TVA. De même, vous n’êtes pas tenu de facturer de TVA à votre clientèle. Vous pouvez également éviter de déclarer la TVA. C’est un point qui vous rend plus compétitif en proposant des prix attrayants. Cependant, vous ne pouvez pas récupérer la TVA que vous payez sur vos achats et investissements.

Vous profitez également de plusieurs exonérations fiscales. Pour votre première année d’existence, vous n’êtes pas redevable de la CFE. Pour profiter de cet avantage, vous devez faire une déclaration provisoire en faisant ressortir la demande d’exonération. Cette déclaration doit être faite avant le 31 décembre de l’année qui doit marquer le début de votre activité.

Sur le plan social, vous jouissez d’un règlement simplifié des diverses cotisations et contributions sociales. Vous pouvez choisir de faire un paiement mensuel ou trimestriel. Quant au montant des cotisations dues, il est déterminé sur la base d’un taux basé sur le chiffre d’affaires que vous déclarez.

Profiter d’une comptabilité souple

Comptabilité autoentrepreneur

Contrairement aux autres formes de sociétés, l’autoentreprise n’est pas soumise aux mêmes obligations comptables. Ici, ses obligations sont très limitées. En particulier, il doit tenir un livre de recettes en bonne et due forme. Il doit aussi conserver l’ensemble des pièces justificatives de ses différentes transactions. Il peut se simplifier la tâche en tenant simplement un registre qui regroupe tous ses achats.

Show Buttons
Hide Buttons