Équipé généralement d’un chalumeau ou d’un masque pour se protéger, le soudeur représente une figure emblématique de l’industrie. C’est l’un des métiers qui accueillent de plus en plus de gens dans un pays comme la France. Ceci, du fait qu’il offre de nombreuses opportunités. Quelles sont les différentes missions d’un soudeur ? Comment se former pour exercer ce métier ? En lisant cet article, vous retrouverez toutes les réponses à ces questions très intéressantes.

Les différentes interventions du soudeur

Le soudeur assure des interventions dans une usine ou un chantier. Disposant des outils performants et adaptés comme les postes à souder Fronius, ce dernier a des missions différentes dépendant de son lieu de travail : échafaudage, ligne de production, atelier d’assemblage, chantier naval… Par ailleurs, le soudeur peut intervenir pour assembler des pièces. Il est aussi possible qu’il se spécialise dans de nombreux types de métaux ou de pièces comme les composants électriques, la tôlerie, les pièces chaudronnée, la tuyauterie, etc.

A découvrir également : La Birchbox : le nouveau concept de beauté

Avant de commencer le travail, ils procèdent d’abord à l’étude du plan de réalisation en adoptant le procédé qu’il faut pour cette tâche. Les soudeurs disposent en effet une variété de techniques dans leur métier : soudure par point, semi-auto, soudure TIG, MIG, MAG, soudure à l’arc, chalumeau… Les soudeurs préparent leur poste de travail pour effectuer la soudure de la pièce. Après chaque réalisation, le soudeur se met à vérifier deux éléments importants en tant professionnel : la qualité et la conformité de son travail.

Quels sont les diplômes requis pour se former dans ce métier ?

Une formation est nécessaire pour accéder à ce métier. En effet, vous devez disposer d’un diplôme de niveau CAP ou Bac comme CAP réalisation en chaudronnerie industrielle, le Bac pro technicien en outilleur, le CAP serrurier métallier, le CAP métier de la fonderie, le Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle, etc. Cependant, la mention complémentaire (MC) est obligatoire. C’est un après le Bac ou le CAP que vous devez la préparer.

A lire également : Choisir la bague alliance pour homme : comment s’y prendre ?

Les programmes sont souvent axés sur le domaine des matériaux, aux différentes méthodes de fabrication … En plus de cette mention complémentaire, le titre professionnel soudeur peut également vous permettre d’exercer ce métier. Pour son acquisition, vous pourrez choisir une formation continue ou une formation professionnelle. Il vous sera aussi possible de l’acquérir par apprentissage ou par VAE. Vous pourrez consulter un autre dossier en ligne pour plus de détails.

Show Buttons
Hide Buttons