Quelle est la première chanson de Charles Aznavour ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Charles Aznavour, de son vrai nom Shahnourh Varghinag, est un acteur, auteur-compositeur-interprète et écrivain franco-arménien qui a connu un succès incontestable durant les années 60. Il a sorti de nombreux tubes dont vous découvrirez le tout premier dans cet article.

Le premier single de « la divinité de la pop française » ?

Possédant près de mille deux cents chansons enregistrées et traduites en plusieurs langues pour lui-même ou pour d’autres artistes, Charles Aznavour a lancé officiellement sa carrière en 1950 avec l’écriture de sa première chanson « Je les hais les dimanches ». Une musique qui est de Florence Vérane, une compositrice et chanteuse française. Un tube qui a connu un énorme succès au sein du grand public.

Lire également : Comment prouver son identité sans carte ?

Contexte historique de la chanson

Au préalable, « Je Hais les dimanches » avait été écrite pour être chantée par la célébrissime Édith Piaf, au vu de sa relation que l’on pourrait qualifier d’assez intime avec Charles Aznavour. Malheureusement, celle-ci l’avait refusée. Plus tard, la chanson va susciter la curiosité d’une autre chanteuse de renommée, c’est à dire Juliette Gréco, qui va la popularisée à travers plusieurs interprétations sur scène.

Cette popularisation va être à l’origine de nombreuses manifestations d’opposition assez violente, de la part d’une certaine presse qui l’aura mal perçu à cause de sa thématique alarmiste et élitiste, justement à travers la fameuse ou figure les paroles : « Si elle boulonnait un peu, elle saurait ce que c’est !

A lire en complément : Comment préparer sa peau avant une épilation électrique ?

première chanson de Charles Aznavour

« Elle aimerait les dimanches ! ». Avec cette chanson, Juliette Gréco finit par remporter le très convoité prix «Édith-Piaf d’interprétation » au concours de Deauville le 23 août 1951. Celle-ci s’attire ainsi les ressentiments d’Édith Piaf, qui en juillet 1951, s’était ravisée au sujet de ladite chanson en réalisant une interprétation et un enregistrement de celle-ci aux 78 tours chez Columbia. Grâce à cette chanson primée, Gréco sera popularisée auprès du grand public du fait de sa large radiodiffusion.

Les différentes Interprétations de « Je hais les dimanches »

« Je hais les dimanches » aura donc connu un franc succès, du fait qu’elle fut lancée par la chanteuse Juliette Gréco, puis interprétée et enregistrée à plusieurs reprises. Ensuite, ce sera au tour de la talentueuse Édith Piaf de reprendre la chanson, qui lui avait été destinée pourtant en premier. Ensuite, la chanteuse Franco-italienne Pia Colombo intégrera à son tour la célèbre chanson dans son répertoire, et Charles Aznavour (l’auteur des paroles) réalisera un interprète du titre et l’enregistra en 1954.

La postérité de la musique

« Je hais les Dimanches », en plus de ses nombreuse interprétions, elle (l’interprétation de Juliette Gréco) fut intégrée dans le film Boum sur Paris réalisé en 1954 par Maurice de Canonge. L’énonciation « Je hais les dimanches » ne laissant personne indifférente, elle va être reprise par Raphael, qui en 2010 utilisera cette désignation pour une chanson de son album Pacific 231.

Ensuite, Hervé Bellec s’en servira pour un livre de périodiques aux éditions Dialogue en 2015. Enfin, Marcela Iacub l’utilisera également comme le titre d’un article dans le magazine Libération, où elle développe ce thème.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons