JE/Comic Con’ 2012
Categories : Zoom | par : Crazycrunch

Japan Expo, c’est fini ! Ces quatre jours étaient encore une fois trop courts pour tout voir. Un nombre impressionnant de visiteurs étaient présents, en particulier le samedi. Nous avons eu droit à une superbe démonstration des tout derniers bijoux de Square Enix Sleeping Dogs et Hitman Absolution – des jeux d’action impressionnants destinés à un public adulte, adepte du genre infiltration combat en temps réel d’action.

Suivre l’actualité Square Enix sur Facebook : www.facebook.com/SquareEnixFrance
Un peu de lecture:www.square-enix-magasine.fr

Du nouveau chez l’éditeur Ki-oon avec la sortie mi-septembre du troisième tome d’Index, un manga assez original et drôle où le héros a la faculté d’annuler le pouvoir des autres, et se trouve dans l’incapacité d’utiliser la magie comme ses camarades de classe. Cette malédiction l’entraînera dans de folles aventures – à découvrir de toute urgence. Possibilité de voir un extrait du premier tome paru le 5 juillet sur le site officiel.

Le site officiel de l’éditeur: www.ki-oon.com

Qui a dit que nous étions les seuls habitants de la planète ? Cette année une fois de plus, les cosplayers ont su faire preuve d’ingéniosité pour la confection de leurs costumes. Ils sont nombreux à être restés éveillés la veille de la convention, mais leur manque de sommeil valait le coup lorsqu’on voit la finition de ces chef-d’oeuvres.


Des artistes de talent nous ont fait un accueil chaleureux et nous ont permis de découvrir leurs travaux inédits pour l’occasion.

Pour ce qui est des concerts, une vague d’énergie a envahi la scène à l’arrivée du groupe Anli Policino, Kyary Pamyu Pamyu et bien d’autres, tel le Joueur du Grenier, ont également eut leur moment de gloire. Face à une foule déchaînée ils ont vraiment tout donné pour un show inoubliable. Votre reporter a pris des clichés au risque de s’attirer les foudres d’une groupie furibonde. La vie de chroniqueuse n’est vraiment pas de tout repos ! Malgré ce petit contretemps, les photos seront disponibles prochainement.


Anli Policino



Kyary Pamyu Pamyu

Pour résumer, nous nous accorderons tous pour dire que quatre jours ne suffisent pas pour profiter de tout le salon, mais après tout, cela constitue un véritable challenge sportif pour les visiteurs et les invités.


Les visuels sont la propriété de leurs auteurs. Merci à Cédrine P. pour les photos du diaporama

Comments are closed.