L’impact des produits chimiques sur la santé

La France est considérée comme une référence en matière de production agricole dans l’Europe entière. Plus la demande se fait grandissante, plus on produit d’aliments. On remarque à cet effet un taux d’exportation important des produits français allant vers d’autres pays. Cependant, on s’intéresse moins aux moyens de production employés par les agriculteurs et autres acteurs de l’agriculture. On se contente de consommer fièrement en rappelant que ce sont des produits français, mais on ignore le danger lié à la grosse production depuis des années. L’environnement, les bêtes et l’Homme sont dorénavant en danger à cause de l’utilisation abusive de composants chimiques sur les terres françaises.

Production massive : une épée à doubles tranchants

L’aspect positif

De multiples aliments consommés par les français sont produits en France. Cela est un luxe dont plusieurs pays ne peuvent pas se vanter, les agriculteurs produisent suffisamment pour la France et pour quelques autres pays d’Europe. En effet, la France exporte régulièrement une quantité considérable de provisions. Ces transactions sont importantes dans le sens où elles renforcent l’économie du pays. Toutefois, les résultats impressionnants que nous obtenons après les cultures sont directement liées à l’utilisation de pesticides et autres produits chimiques. L’agriculture industrielle représente dès lors un énorme danger qui doit être pris en considération.

L’aspect négatif

Le sol, les cours d’eau et l’air que nous respirons sont continuellement pollués du fait de l’utilisation intense des produits chimiques. S’il est vrai que le gouvernement s’est retrouvé obligé de répondre aux réclamations diverses suite à la question de l’autosuffisance alimentaire, il n’en demeure pas moins que les drames engendrés par cette méthode sont de plus en plus nombreux. L’industrialisation du domaine agricole date de la fin de la seconde guerre mondiale, le recours aux pesticides de synthèse prend alors de l’ampleur en agriculture.

D’autre part, on constate malheureusement que le bilan après environ 70 ans n’est pas à l’avantage des Hommes. Les impacts sur l’environnement sont assez sérieux pour qu’on essaye de trouver des solutions alternatives. Consommer des aliments contaminés dès la naissance ne peut conduire qu’à des problèmes de santé qui font fureur en ce moment en France. Il est donc temps de repenser la politique agricole et d’appliquer de nouvelles méthodes pour maintenir le taux de production sans forcément nuire à l’environnement ni à l’Homme. Il existe plusieurs stratégies traditionnelles et naturelles qui peuvent marcher. Certes cela implique plus de main d’œuvre, plus de travail, mais c’est une solution qu’il faut envisager au point où nous en sommes rendus.